Mis en avant

Renforcer son système immunitaire naturellement

Notre système immunitaire, nous protège contre les virus, bactéries, champignons et tous les autres agents pathogènes.

Pour plusieurs raisons, il peut s’affaiblir et la maladie peut alors s’installer.

Il est possible d’avoir une bonne immunité avec un bon équilibre entre une alimentation équilibrée, un mode de vie sain et un état d’esprit positif.

Voici quelques pistes qui vont vous aider à améliorer votre immunité de manière naturelle :

Le sommeil

Le manque de sommeil peut avoir de lourdes conséquences sur l’immunité. Le repos est extrêmement important pour les différentes fonctions de l’organisme, dont le système immunitaire.

Un sommeil de qualité va ainsi vous aider à résister à la fatigue et au stress, et donc à renforcer vos défenses naturelles. Le soir, couchez-vous tôt et privilégiez des activités apaisantes comme la lecture.

Quand cela est possible, prenez aussi quelques dizaines de minutes en milieu de journée pour faire une sieste.

Pratiquer une activité physique

activité physique

Préférez une activité physique modérée car une activité trop intense aura l’effet inverse. Privilégiez la marche, le yoga, la natation…

Le secret est dans l’intensité !

Gérer le stress

La cohérence cardiaque
cohérence cardiaque

En plus de la forme physique, la bonne santé mentale est l’un des points essentiels d’un système immunitaire renforcé. Un stress psychologique permanent entraîne une augmentation de la libération du cortisol dans le corps. Cette hormone du stress attaque le système immunitaire et rend le corps fragile. Des pauses et des séances régulières de relaxation sont donc nécessaires, pour booster votre système immunitaire.

Se renforcer avec des compléments alimentaires

* Les probiotiques 

Ils agissent sur le système immunitaire en stimulant plusieurs de ses éléments impliqués dans la défense et l’intégrité des cellules de l’intestin. Ils renforcent la réponse immunitaire face à certaines infections.

* La vitamine D

Elle est importante pour les os, mais aussi pour un fonctionnement normal de notre système immunitaire. L’exposition au soleil favorise la production de vitamine D. Durant la période d’octobre à avril, on pourra compléter ses besoins en vitamine D grâce à un traitement complémentaire.

La vitamine C

La carence en vitamine C, figure parmi les causes de l’affaiblissement du système immunitaire. Puisqu’elle n’est pas synthétisée par l’organisme, elle doit être apportée par l’alimentation ou par une supplémentation en acérola (vitamine C naturelle).

* L’échinacée

C’est une plante qui stimule le système de défense de l’organisme et aide à combattre les refroidissements. Elle est donc à la fois préventive et curative. Avant de commencer une cure avec cette plante, il faudra prendre l’avis d’un professionnel de la santé. En effet, si vous souffrez d’une maladie auto-immune ou de diabète, par exemple, il y a des contre-indications. C’est une plante qui permet de réduire les symptômes et la durée du rhume. Sa consommation régulière permet de limiter les récidives de rhumes et de maladies hivernales. Elle peut se consommer dès l’apparition des premiers signes d’une infection des voies respiratoires (sinusite, rhume, laryngite…).

* Les produits de la ruche

Miel, gelée royale, propolis, les produits de la ruche sont une véritable pharmacie naturelle qui vous permettront de booster le système immunitaire pendant l’hiver.

* L’extrait de pépins de pamplemousse

Très efficace contre les bactéries, les virus et les champignons sans mettre à mal votre flore intestinale.

* Le ginseng

C’est une plante stimulante pour l’organisme. Elle est utilisée comme tonique général. Les études démontrent que le ginseng permet de prévenir et de lutter plus efficacement contre les affections hivernales, (rhume, grippe). Consommée régulièrement, cette plante est d’un grand renfort pour l’immunité.

Et en gemmothérapie ?

* Le bourgeon de cassis

Il permet à l’organisme de mieux résister aux virus et bactéries grâce à ses actions antibactériennes et antivirales. Il renforce également en profondeur l’organisme et optimise l’action des autres bourgeons pris simultanément.

*Le bourgeon d’églantier

Il reconnu pour être un stimulant général aide à fortifier les défenses naturelles. De plus, de par son activité anti-inflammatoire, il possède une action préventive dans les congestions localisées et les affections ORL et broncho pulmonaires à répétition (otites, pharyngites, sinusites, bronchites…), notamment chez l’enfant.

* Le bourgeon d’aulne glutineux

Il aide à lutter contre tous les syndromes inflammatoires aigüs ou chroniques en phase de suppuration, notamment dans la sphère ORL et broncho-pulmonaire : rhinites, trachéo-bronchites, rhinopharyngites ainsi que les sinusites. Le bourgeon d’aulne est également complémentaire des traitements antibiotiques. A utiliser en cure préventive et de manière renforcée en période d’affection aigüe.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à me contacter.

Par téléphone au 06 70 97 79 08

elisabethmanoukian.naturopathe@gmail.com

Ces conseils généraux ne dispensent, ni ne remplacent un traitement ou un avis médical.

Hydratez-vous !

Notre corps se compose en moyenne de 70 % d’eau, et si nous ne nous hydratons pas correctement cela peut nuire à notre organisme. Boire de l’eau est vital. Les statistiques montrent que 80 % des français ne s’hydratent pas suffisamment au cours de la journée, et boivent moins d’un litre d’eau par jour. Cela engendre principalement un affaiblissement de l’organisme et un manque d’énergie.

POURQUOI BOIRE DE L’EAU

L’eau est vitale pour notre corps, et il est important de la renouveler chaque jour car notre organisme ne la stocke pas. Tous les jours nous perdons une grande quantité d’eau, pour maintenir notre corps en fonction. Dans notre corps l’eau est utilisée pour :

– maintenir la température corporelle à 37°C

– maintenir le bon fonctionnement du cerveau

– éliminer les déchets et toxines via les urines

– maintenir une peau souple

QUELLE QUANTITÉ D’EAU BOIRE ?

Cela dépend de multiples facteurs : la température, l’âge, la taille, le poids, l’activité physique, la composition des repas (trop salé)… Cependant l’OMS (organisation mondiale de la santé) recommande de boire entre 1,5 l et 2 l d’eau par jour. Mais cela n’est qu’une « recommandation chiffrée ». N’oublions pas que ce que nous mangeons, comme les fruits et légumes, contient aussi de l’eau. Cela dit une personne qui exerce une activité physique régulière devra impérativement boire davantage !

Une méthode très simple vous permet d’évaluer votre état hydrique. Jetez un coup d’œil à la couleur de vos urines. Si elles sont claires, vous êtes bien hydraté, si elles sont foncées vous ne buvez pas assez.

Dans tous les cas n’attendez pas d’avoir soif pour boire car cela signifie que vous êtes déjà déshydraté.

Hydratation

QUELS SONT LES SIGNES DE DÉSHYDRATATION ?

Nous pouvons rester plusieurs jours sans manger, mais pas sans s’hydrater. En l’espace de 24 heures notre corps montrerait déjà des signes de déshydratation (bouche et gorge sèche, maux de tête, étourdissement, malaise… ) entre 24h et 48h plus tard l’issue serait fatale entraînant coma et décès. C’est essentiel de s’hydrater chaque jour !

Quelques symptômes de déshydratation :

– urine foncée

– grande faiblesse – fatigue

– difficulté à avaler

– peau sèche

– vertige

– confusion ou délire

hydratation

CONSEILS PRATIQUES POUR BOIRE DE L’EAU

1 – Dès votre réveil, encore à jeun, buvez un grand verre d’eau tiède

2 – Buvez régulièrement tout au long de la journée, avant même de ressentir une sensation de soif.

3 – Vous n’aimez pas le goût de l’eau plate, faites des infusions de plantes, ajoutez quelques gouttes de citron, ou préparez de l’eau infusée aux fruits.

4 – Investissez dans une jolie gourde qui vous suit partout.

5 – Mangez davantage de fruits et de légumes. Beaucoup sont composés à plus de 80 % d’eau.

L’EAU C’EST LA VIE !

La cohérence cardiaque, qu’est-ce que c’est ?

C’est un outil de gestion du stress et de l’anxiété basé sur un exercice respiratoire simple.

le 365  = 3 fois par jour 6 respirations par minute pendant 5 minutes

Apparue il y a 30 ans aux Etats-Unis,  elle débarque en France dans les années 2000 avec le Docteur Servan Schreiber dans son livre : Guérir le stress, l’anxiété et la dépression sans médicament, ni psychanalyse. Elle est même conseillée par la Fédération Française de Cardiologie.

POUR COMPRENDRE, UN PEU DE PHYSIOLOGIE

La santé est un état physique et mental qui permet à l’individu de fonctionner aussi longtemps que possible en homéostasie dans son milieu. Toute pathologie est causée par un déséquilibre du système nerveux autonome.

L’homéostasie, c’est la capacité que le corps a de maintenir son équilibre de fonctionnement dans un environnement intérieur stable et optimal : température, tension, fréquence cardiaque, fréquence respiratoire malgré les contraintes extérieures : météo, exercice physique, stress. 

Le corps maintient cette homéostasie via le système nerveux autonome qui gère de façon automatique et involontaire la quasi-totalité des régulations et adaptations de l’organisme : température, glycémie, sécrétions hormonales …

Le système nerveux autonome se divise en deux

  • le sympathique : l’accélérateur 
  • le parasympathique : le frein

L’homéostasie = l’équilibre parfait entre sympathique et parasympathique 

En cas de stress ou d’anxiété, le système nerveux sympathique est sur-stimulé vis à vis du parasympathique. La cohérence cardiaque rétablit l’équilibre, recentre. 

LA COHÉRENCE CARDIAQUE, A QUOI CA SERT ?

Il sert à déconnecter le système nerveux autonome de l’environnement temporairement pour atteindre un état de neutralité émotionnel : cela veut dire se mettre sur pause et dans une bulle où plus rien ne nous atteint pour quelques minutes (le rêve). 

5 minutes de cohérence cardiaque donnent des effets similaires à 20 minutes de méditation (idéal lorsqu’on a une vie bien remplie). Les changements se font sentir au bout de 15 jours de pratique régulière. Les bénéfices d’une séance durent environ 4h.

LES EFFETS DE LA COHERENCE CARDIAQUE

La pratique du 365 au quotidien 

3 fois par jour  

Les effets durent environs 4H, donc pour couvrir 12H, il faut faire 3 séances.

Pour cela nous suivons le cycle du cortisol, hormone très importante dans la régulation du stress, entre autres. Le matin, le cortisol augmente pour le réveil, diminue vers 11h pour préparer la digestion, légère remontée dans l’après midi pour booster l’énergie. Baisse en soirée pour préparer le sommeil. 
Aussi

  • séance 1 : au lever (la plus importante de la journée, le cortisol est au plus haut) 
  • séance 2 : avant le repas de midi : se recentrer avant le repas (permet aussi de moins se jeter sur son assiette, bénéfice poids non négligeable !!!) 
  • séance 3 : vers 17 / 18H, on se détend en rentrant du boulot, pour se préparer une bonne soirée et une bonne nuit 

Si besoin y ajouter la séance 4 : très utile en cas de troubles du sommeil, permet de favoriser le lâcher-prise, à pratiquer avant le coucher. 


6 respirations par minute
5 secondes d’inspiration, 5 secondes d’expiration avec la respiration abdominale (gonfler le ventre à l’inspiration, le dégonfler à l’expiration) 


5 minutes par séance
Début des effets au bout de 3 minutes

5 minutes c’est la durée optimale

LES OUTILS NÉCESSAIRES POUR COMMENCER

Application : RespiRelax+
Gratuite, vous êtes guidés avec une boule qui monte et qui descend au rythme choisi : vous inspirez quand elle monte, vous expirez quand elle descend.

Guides respiratoires en ligne :

https://www.coherenceinfo.com/respirotheque

Au bout d’un certain temps, le rythme sera devenu automatique, vous pourrez vous passer d’un support extérieur.

Pour débuter, il est également conseillé de se faire accompagner par un professionnel (3 ou 4 séances) afin de bien prendre l’outil en main et apprendre comment s’approprier la technique. Etant formée comme intervenante en cohérence cardiaque, je peux vous accompagner, n’hésitez pas à me contacter au 06 70 97 79 08 ou dans le menu prendre RDV.

La cohérence cardiaque

Tout le monde peut pratiquer sans aucun risque : de l’enfant au senior en passant par la femme enceinte, c’est bénéfique pour tous.